Jean Louis Bourlanges : Intervention au colloque Chine Europe de Nansha - 中欧社会论坛 - China Europa Forum

Jean Louis Bourlanges : Intervention au colloque Chine Europe de Nansha

Auteurs : Jean Louis Bourlanges

Date : 2007

Extrait de «  L’Europe, c’est pas du chinois! »

Publié par Editions Charles Léopold Mayer

Le problème historique qui s’est posé à l’Europe - affirmer son unité de culture, de valeurs et d’intérêts tout en respectant l’identité de ses composantes - est né d’une contradiction fondamentale dans le développement historique de l’Union, contradiction qui s’exprime dans deux formules également vraies l’une et l’autre :

1) c’est l’Europe qui a inventé, sur les décombres de l’empire romain, l’Etat-Nation comme mode d’organisation politique privilégié d’une société moderne. L’ Etat-Nation est donc au coeur de l’identité européenne et il est profondément irréaliste de prétendre organiser le continent européen en niant le fait national.

2) c’est la division de l’Europe entre Etats-Nations qui, à partir de la fin du XVIIIe siècle, a plongé l’Europe dans une fièvre autodestructrice qui s’est terminée en apocalypse avec les deux guerres mondiales.

L’Union européenne a été inventée pour résoudre cette quadrature du cercle : comment respecter, dans leurs profondes diversités, les Etats qui font partie du patrimoine identitaire européen, comment maintenir une unité de civilisation et de politique en permanence liées, contrecarrées, remises en cause par l’existence même de ces Etats. Ce qui fait l’identité de l’Europe a également fait sa division. J’examinerai successivement la réponse de principe que les pères fondateurs de l’Union européenne, comme Jean Monnet, ont donné à la question, puis les nouveaux défis auxquels l’Europe est confrontée avec la chute de l’Union soviétique et la globalisation, et enfin les conditions auxquelles les Européens d’aujourd’hui doivent satisfaire s’ils veulent relever le double défi de la mondialisation économique et de la …. politique.

Le document en différentes langues